Science Genius, le rap des sciences

Written by on 11 mai 2014

Vous vous souvenez de ce titre : Hip Hop Science made in New-York ?! Un peu moins d’un an après la présentation de ce superbe projet mêlant Hip-hop et éducation scientifique, RapTz revient avec l’interview du docteur Christopher Emdin à l’initiative du Science Genius. De sa première inspiration en classe, au partenariat avec GZA du Wu Tang, en passant par la prolifération des battles scientifiques, il nous fait part de cette aventure qui nourrit à la fois l’éducation et le hip-hop.

Après 2 ans, considérez-vous le projet “Science Genius” comme étant un succès ?
Absolument, et sans aucun doute, le Science Genius a du succès. Nous avons réussi à différents niveaux. Les élèves obtiennent de meilleurs résultats scolaires, ils en savent plus sur la science, ils sont plus motivés à l’école et ils ont une plus grande soif d’apprendre. Nous avons des élèves qui ont décidé qu’ils voulaient dorénavant aller au collège suite à leur participation, et le plus important, ils se voient autant aimer le hip hop et avoir un intérêt académique. Honnêtement, c’est ça l’objectif ultime. De voir des jeunes qui sont hip hop et qui se voient comme des scientifiques et mathématiciens. Nous atteignons nos objectifs.

“L’objectif du Science Genius est de créer une passion des sciences qui rivalise avec celle du Hip-hop”

Comment vous est venue l’idée du Science Genius ?
J’étais prof de sciences pendant une dizaine d’années, et j’ai toujours lutté pour inciter mes élèves à s’emparer du programme scolaire qui m’avait été imposé. C’était ces mêmes élèves qui dédient leur vie au hip hop. À l’école, ils ne voulaient simplement pas être là mais dans les activités impliquant du hip hop, ils étaient les premiers. Ce constat m’amena à inclure le hip hop dans mon enseignement. Je voulais avoir des jeunes rappeurs, analyser des paroles de rap et rester authentique avec eux. Ce changement dans mon enseignement a eu un impact direct sur la réussite académique de mes élèves. A partir de là, j’ai commencé à systématiser cette approche dan mon enseignement. Puis l’histoire m’a amené à rencontrer GZA, et notre partenariat à favoriser la diffusion des battles Science Genius dans les écoles de New-York.

Quels sont les objectifs du Science Genius ?
Science Genius - rapporteuz.frLes objectifs sont de créer une passion des sciences qui rivalise avec celle du hip hop qui existe déjà chez eux, valoriser la brillance de la nouvelle génération hip-hop, et finalement ré-imaginer l’éducation en faisant des choses de différentes manières.

Comment les jeunes réagissent à ce projet ?
Au départ, c’était l’appréhension. Ils ne croyaient pas vraiment qu’on était en train de véritablement monter un tel projet. Puis ça a rapidement tourné en enthousiasme et en passion. Aujourd’hui, nous avons un groupe de jeunes qui s’est tellement mis au défi pour créer du grand hip hop que leurs réactions ne représentent encore rien que j’ai vu jusqu’alors.

“La communauté Hip-hop nous a vraiment supporté”

Quelles ont été les réactions du milieu scolaire, de la communauté hip hop et de la communauté scientifique ?
Le milieu scolaire a d’abord mis en doute ce projet et certains ont commencé à s’y intéresser quand ils ont vu les impacts chez les jeunes. Bien sûr, nous en avons toujours qui pensent que le hip hop est négatif et que nous devrions garder les choses comme elles sont.

La communauté hip hop nous a vraiment supporté. Bien sûr, il y a eu le partenariat avec GZA , qui lui-même est très enthousiaste. Nous avons également reçu le soutien d’autres membres du Wu Tang dans les médias sociaux et de nombreux messages de soutien de différents membres de la communauté hip hop.

Quant à la communauté scientifique, elle a été étonnamment enthousiaste. Nous avons eu plusieurs doctorants qui ont écrit des morceaux de rap relatifs à leurs recherches, et nous ont contacté pour nous dire combien ils trouvaient notre initiative intéressante afin que leurs disciplines deviennent plus cool et appréciée auprès des nouvelles générations.

Est-ce que le projet Genius Science est développé ailleurs qu’à N-Y ?
Aujourd’hui, nous sommes en train de l’étendre à d’autres villes aux États-Unis, tel que Houston et Chattanooga et nous avons des pistes pour l’étendre à d’autres endroits. Nous avons aussi des projets en place en Afrique du Sud et en Jamaïque. Nous voulons rendre cette initiative globale et sommes à la recherche de partenaires.

Autre que Wu-Tang, y-a-t-il de nouveaux collaborateurs et chercheurs sur le projet ?
Nous avons énormément de supporters que je ne peux mentionner pour l’instant car je ne veux pas balancer des noms comme ça. À savoir que nous avons notamment pas mal de choses excitantes dans les tuyaux avec des gens très influents chez les jeunes pour la prochaine phase du projet.

Quelles visions des sciences et du hip-hop sont développées à travers ce projet ?
La vision est simple. Il s’agit avant tout de permettre aux populations perçues comme anti-intellectuelles de montrer leur brillance en utilisant leur propre manière d’être. Une fois fait, nous démontrerons au reste du monde qu’il n’y a aucune limite intellectuelle si l’opportunité leur aie donné d’être performant. Merci !

Visitez le site officiel du Science Genius : www.chrisemdin.com


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *