Interruptions Volontaires de Grossesse en Période de Confinement

Written by on 2 mai 2020

Jean Guilleminot, habitant du 18e, est médecin hospitalier en charge des Interruptions Volontaires de Grossesse (IVG) dans deux structures médicales de la région Ile-de-France. Pendant cette période de confinement, il nous rappelle que les IVG sont possibles et que des mesures ont été prises.

“Il faut rappeler que l’IVG est un soin d’urgence”, alerte le Planning Familial. Dans ce sens, pour la période de confinement liée à la crise du Covid-19, les professionnels de santé et les associations Pro IVG se sont fait entendre, ce qui a conduit le Gouvernement Français à prolonger le délai de 7 semaines jusqu’à présent, à 9 semaines pour les IVG médicamenteuses.

Pour en parler, j’ai pu m’entretenir à distance, avec Jean Guilleminot, médecin spécialiste des IVG, sur la chanson de Carlos Santana Black Magic Woman, suggéré par notre invité.

Rappel du numéro vert du gouvernement pour un contact direct avec des professionnels de la santé pro IVG. Rappelons qu’entraver le droit à l’IVG est un délit.

IVG en periode de confinement_RapTz.com

 

Pour Jean Guilleminot, la question des IVG est profondément politique et il a hâte au jour où les IVG ne seront plus tabou. Dans ce sens, il nous a référé l’initiative menée par Les filles des 343 salopes autour du blog :  IVG, je vais bien merci !


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *